La Marchande de Modes

Cultivez votre style, redécouvrez la mode

la marchande de modes
Lexique couture

Lexique de la couture

Explorez le lexique complet de la couture avec des définitions claires et précises pour enrichir vos connaissances

Bienvenue dans notre exploration détaillée du monde de la couture, où chaque terme et technique deviennent clairs comme de l’eau de roche !

A

Abeille : Point de broderie triangulaire, utilisé pour renforcer les zones délicates des coutures comme les fentes ou les bords de poche.

Aisance : valeur minimum à donner à la base d’un patron pour assurer le confort et la liberté de mouvement du vêtement.

B

Bâtir (faufiler) : Coudre provisoirement à la main avec de larges points pour maintenir ensemble plusieurs épaisseurs de tissu avant de les coudre définitivement à la machine.

Biais : Bande de tissu coupée en diagonale par rapport au droit fil, utilisée pour des finitions comme les bordures ou les ourlets.

Boutonnière : Ouverture surfilée permettant de faire passer un bouton pour fermer un vêtement.

C

Canette : Bobine située sous l’aiguille de la machine à coudre, contenant le fil de la couture inférieure.

Chevrons : Motifs de rayures obliques en zigzag, créés avec une armure sergée.

Couturage : Terme désignant les marges de couture, c’est la mesure ajoutée au patron, parallèle au bord du tissu, qui permet de réaliser les coutures.

Cran : Marques ou encoches permettant d’aligner et d’assembler correctement les pièces de tissu pour une couture précise.

Cranter : Faire des incisions dans les marges de couture pour faciliter le retournement des pièces et améliorer le tombé, particulièrement pour les courbes comme les emmanchures et les encolures.

Croisure : Partie supplémentaire d’un patron de couture nécessaire pour le boutonnage, se superposant à la patte de boutonnage. Sa largeur dépend du diamètre du bouton ; elle doit être équivalente au rayon du bouton plus au moins 0,5 cm.

D

Décatir : Ôter l’apprêt d’un tissu avant la coupe et l’assemblage des pièces du patron, en humidifiant et en passant le fer à vapeur.

Drapé : Méthode de plissage des tissus pour créer des plis, utilisée depuis l’Antiquité grecque et intégrée à la construction des vêtements.

Droit fil : Fil de chaîne parallèle à la lisière du tissu et perpendiculaire au fil de trame, permettant de découper les pièces du patron pour un tombé optimal du vêtement.

E

Élargissement : Valeur à ajouter au patron de base suivant le volume désiré du vêtement.

Emmanchure : Ouverture d’un vêtement destinée à accueillir une manche ou à permettre le passage du bras.

Embu : Excédent de tissu entre deux pièces à assembler, à répartir lors du montage pour assurer un ajustement parfait.

Encolure : Ouverture d’un vêtement pour créer un col ou pour passer la tête.

Entoilage : Couche de tissu cousue ou thermocollée à l’intérieur du vêtement pour le rigidifier, souvent utilisée aux épaules, à la ceinture ou au col.

G

Galbe : Courbe élégante ou ligne courbe qui donne forme et fluidité à un vêtement, souvent utilisée pour épouser les contours du corps de manière esthétique et confortable.

Gradation : Processus technique dans la couture qui permet d’adapter un patron de base à différentes tailles en ajustant les mesures proportionnellement.

L

Lisère : Bordure du tissu parallèle au droit fil, souvent reconnaissable par son tissage ou sa couleur différente, ne s’effilochant pas.

P

Passepoil : Bande de tissu fine insérée entre deux épaisseurs de tissu pour créer un relief sur le bord, visible à l’envers et offrant une finition esthétique.

Patte de boutonnage : Bande de tissu coupée dans le droit fil, placée le long de l’ouverture d’un vêtement pour y fixer des boutons, comme sur une chemise.

Pince : Plis triangulaires cousus à l’envers du tissu pour ajuster et structurer un vêtement, par exemple au niveau de la taille ou de la poitrine.

Platitude : Zone plane dans un tracé de patron où deux pièces sont parfaitement alignées pour assurer une symétrie parfaite lors de l’assemblage.

S

Surjeter : Assembler deux pièces de tissu avec une surjeteuse, rasant les bords pour éviter l’effilochage et assurer une finition propre.

Surfiler : Coudre le bord d’un tissu avec un point zigzag ou à la surjeteuse pour renforcer les coutures et empêcher l’effilochage.

Surpiquer : Réaliser une couture visible sur l’endroit du tissu en complément de la couture d’assemblage, souvent utilisée pour renforcer les bordures comme les cols, les manches ou les poches.

T

Toile : Tissu de couleur neutre utilisé pour tester un patron en coupant et assemblant les pièces, vérifiant ainsi l’ajustement et le tombé avant de couper le tissu final.

V

Valeur de couture (cf. couture / marge de couture) : Espace spécifié sur un patron entre le bord du tissu et la ligne de couture, généralement de 1 cm pour les assemblages et de 3 à 4 cm pour les ourlets.

Plongeons maintenant dans l’univers riche et varié des textiles avec notre article phare : découvrez tout sur les tissus dans notre catalogue détaillé.

Découvrez plus d'articles

Tissus eco-responsables

Tissus éco-responsables pour une mode consciente

Découvrez les tissus éco-responsables : lin, coton bio, tencel, chanvre, bambou et recyclé pour une mode durable et stylée.

Le kimono

Le Kimono : Drapé d’Histoire et de Style

Explorez l'histoire et l'évolution du kimono, icône japonaise entre tradition et modernité, dans notre guide captivant.

Lexique couture

Lexique de la couture

Explorez le lexique complet de la couture avec des définitions claires et précises pour enrichir vos connaissances

Pas de commentaire

Laisser un commentaire