Les fibres textiles

Les matières naturelles d’origine végétale

Les fibres naturelles sont obtenues par transformations physiques et mécaniques d’une matière naturelle, sans modifier sa composition.

Le coton

Le coton est une fibre végétale filée, issu de la graine de cotonnier, arbuste indien que l’on retrouve dans de nombreux pays à présent.  Les fibres qui entourent les graines lorsqu’elles viennent à maturité du fruit, donnent la fibre sauvage de coton. En fonction des pays, la plante de cotonnier donne une fibre plus ou moins épaisse, courte ou longue. Le coton égyptien est l’un des plus reconnus au monde pour sa beauté et son épaisseur.

Le chanvre

Le chanvre est une fibre textile très solide et résistante. La France est le leader mondial producteur de chanvre. Le textile confection à partir de la tige de cette plante est naturellement hypoallergénique, non-allergisant et non-irritant, d’autant plus que sa culture nécessite très peu d’eau et permet un rendement rapide ainsi qu’une production non-polluante, ce qui en fait une matière écologique très prisée par les marques éco-responsables.

Le jute

Le jute est produit à partir de l’écorce des tiges de jute. Il détient une forte résistance à l’arrachement et possède également une bonne isolation thermique et des qualités antistatiques. Cultivée dans les terres tropicales à faible altitude, cette fibre est biodégradable et respectueuse de l’environnement : elle est peu gourmande en eau, engrais et pesticides. 

Le lin

Le lin est extrait des tiges de la plante de lin, puis tissé. C’est une matière relativement résistante avec une bonne capacité d’absorption. Très léger et aux propriétés thermorégulatrices et absorbantes, le lin procure chaleur en hiver et fraicheur en été. Le lin a cependant la fâcheuse tendance à se froisser facilement. Son principal avantage et qu’il se bonifie avec le temps et au fur et à mesure des lavages.


Les matières naturelles d’origine animale

Le cuir

Le cuir est produit à partir de la peau d’animaux (vache, chèvre, buffle, mouton, agneau). Il est généralement utilisé pour la fabrication de chaussures, mais également de certains vêtements pour ses qualités résistantes et durables à condition d’être entretenu régulièrement.

La laine

La laine est produite à partir de la tonsure d’animaux :

  • L’alpaga est obtenu par le tissage du toison des lamas, elle est très légère et isolante.
  • L’angora, laine de lapin, chaude, moelleuse et légère.
  • Le cachemire est un tissu fin et léger obtenu par le tissage du duvet, qui recouvre la poitrine des chèvres du Cachemire ou du Tibet, pour leur aspect lisse et soyeux.
  • Le mohair, est produit à partir de la laine de chèvre angora, c’est une fibre longue, droite et très solide, qui produit une étoffe poilue.

Elle est confortable à porter par tous les climats, car elle existe en différents poids et tissages. Contrairement aux autres fibres naturelles, elle a l’avantage d’absorber l’humidité (30 % de son poids avant de paraître mouillée), elle résiste également au feu et elle est peu froissable.
En été, elle peut toutefois se décolorer si elle est exposée trop longuement au soleil.
La laine peut être bouillie, feutrée ou tissée, mais elle est majoritairement tricotée.

La soie

La soie est un textile noble extrait des sécrétions du ver à soie appelées protéines de soie ou bien fibres protéiques. La fibre naturelle extraite est des plus fines qui existent et permet de produire une matière fluide, légère, brillante et douce. Elle est principalement utilisée pour fabriquer de petites pièces telles que des foulards, des chemisiers ou encore de la lingerie.


Les fibres artificielles

Les fibres artificielles sont créées à partir d’une transformation chimique de matières végétales, principalement la cellulose (membrane de pin, d’eucalyptus, de bambou…).

Le bambou

Le bambou est issu de la pulpe de la plante, les fibres sont ensuite tissées sous forme de velours ou d’éponge. Il est facile à coudre, léger et très solide, il est aussi très doux au toucher ce qui le rend agréable à porter.

La culture du bambou est écologique, puisque la plante ne demande ni engrais, ni pesticides, reconstitue et préserve les sols et produit jusqu’à 35 % d’oxygène de plus que les arbres traditionnels.
Cependant, la fabrication de tissus en bambou nécessite l’utilisation de procédés chimiques lourds : le bambou est d’abord réduit en poudre afin de pouvoir en extraire la cellulose, celle-ci est ensuite extrudée grâce à un mélange chimique de sulfate de soude et d’acide citrique avant d’être reconditionnée en fibres de bambou.

La viscose et le modal

La viscose, est fabriquée à partir de la cellulose de bois (écorce de pin, bouleau / d’algues / de plantes oléagineuses : maïs, soja). Semblable à la soie, mais à moindre coût, elle est très douce, absorbante et résiste facilement à l’entretien. La fibre de viscose est deux fois plus fine que celle du coton ce qui lui permet d’absorber plus facilement l’humidité et rester sèche au toucher.
Le modal est un type de viscose produit à partir de cellulose de bois de hêtre. Il est plus solide et plus résistant au retrait (c’est-à-dire qu’elle rétrécit moins au lavage) que la viscose.

Le Lyocell / Tencel

Le lyocell est un procédé alternatif éco-responsable de la viscose. Le procédé de fabrication utilise en effet les mêmes techniques, mais avec un solvant non-toxique et recyclable à la place du sulfure de carbone : le NMMO. D’autant plus que le solvant est récupéré à plus de 97 % et l’eau est recyclée par distillation des bains de filage et de rinçage.

L’acétat

L’acétat est une matière plastique qui rapproche de la soie en terme de toucher et de tomber (soyeux et glissant). L’acétat est fabriquée à partir de cellulose très pure dérivée de linters de coton et/ou de pulpe de bois. Le tissu produit sèche rapidement, il est également infroissable et résistant au retrait.


Les fibres synthétiques

Les fibres synthétiques sont fabriquées à partir de polymères organiques et inorganiques. Ce sont les matières les plus utilisés dans le monde par leur faible coût de production et leur facilité de fabrication.

Polyuréthane

Elasthanne Lycraspandex sont des polyuréthanes. Cette fibre est réputée pour son imperméabilité et surtout son élasticité : il peut s’étirer jusqu’à 5 à 8 fois sa taille habituelle et retrouver son état d’origine.

Le polyester

Le polyester à la particularité d’évacuer l’humidité tout en conservant la chaleur. Léger, il conserve sa forme et ses couleurs. Généralement, il est mélangé à d’autres fibres comme la laine et le coton. On peut le trouver sous différentes formes. Comme le coton, on peut le trouver sous forme de mousseline, de crêpe, ect.

发表评论

您的电子邮箱地址不会被公开。